Archives de catégorie : STS

Pablo Kreimer et Hernan Thomas, Un peu de réflexivité ou « d’où venons-nous ? », Etudes sociales de la science et de la technologie en Amérique Latine, 2004

Texte traduit de l’espagnol par Toni Ramoneda et Sarah Cordonnier, pour le laboratoire « Communication, Culture et Société » et pour ce site. Le texte original était le suivant :

« Un poco de reflexividad o ¿de donde venimos ? Estudios Sociales de la Ciencia y la Tecnología en América Latina », in Kreimer, P., Thomas, H., Rossini, P., Lalouf, A. (dir), Producción y Uso Social de Conocimientos : Estudios de Sociología de la Ciencia y la Tecnología en América Latina. Buenos Aires : Universidad Nacional de Quilmes Editorial, 2004, pp. 11-89.

Télécharger le texte (format pdf) Continuer la lecture de Pablo Kreimer et Hernan Thomas, Un peu de réflexivité ou « d’où venons-nous ? », Etudes sociales de la science et de la technologie en Amérique Latine, 2004

La revue Pandore : Note critique

Le bulletin Pandore, bimestriel, parait à partir de novembre 1978. Bulletin de liaison, bulletin d’information, il est envoyé gratuitement sur simple demande jusqu’au vingt-cinquième numéro (novembre décembre 1983), puis par abonnement pour les cinq derniers numéros.

La gratuité est rendue possible grâce au concours de la Maison des Sciences de l’Homme, puis également celui du programme STS (Science, technologie, société) du CNRS à partir du numéro 19 (juin 1982) et enfin, à partir du numéro suivant (n°20, septembre octobre 1982), avec le soutien supplémentaire du CESTA (Centre d’étude des systèmes et technologies avancés). Elle est initialement le corollaire d’une présentation sommaire, mais l’augmentation constante du nombre de pages et le soin croissant porté à la qualité typographique accompagnent le passage progressif à la technique de la photocomposition, pleinement effectif en avril 1983 lors de la sortie du numéro 23. Des illustrations en noir et blanc, parfois proposées par les auteurs, agrémentent cependant tous les numéros. Continuer la lecture de La revue Pandore : Note critique