De la sociologie des sciences pour les scientifiques ?

Plutôt que d’aborder de front la (vaste) question de la pertinence d’une ouverture aux sciences humaines dans les cursus de futurs chercheurs en sciences expérimentales et exactes, je préfère ici commencer par restreindre la réflexion à l’effet que pourrait avoir la sociologie des sciences dans la formation de ces derniers.[1]

La question se pose depuis longtemps et les avis divergent. Une discussion sur le blog d’Enro, La science, la cité, sur la question de la réflexivité, me donne l’occasion de donner ici quelques idées supplémentaires concernant le débat à ce sujet.

Continuer la lecture de De la sociologie des sciences pour les scientifiques ?

Réflexions à la suite de la Journée d’Etude « Edition et diffusion des études de sciences » organisée par le Cluster de recherche Enjeux et représentations des sciences, des technologies et de leurs usages, le 9 février 2011, ENS Lyon

Le 9 février 2011, à l’occasion de la sortie des trois premiers ouvrages de la collection « Enjeux et représentations des sciences, des technologies et de leurs usages » aux Editions des Archives Contemporaines, une journée d’étude a permis de discuter des pratiques éditoriales dans les études de sciences.

Les diverses interventions de la journée et les questions qu’elles ont suscitées m’incitent à revenir sur les enjeux épistémologiques de la problématique éditoriale pour les études de science et à prendre position dans la réflexion que l’équipe mène sur les pratiques de communication scientifique.

Je souhaite ici reprendre trois points qui me paraissent essentiels dans le débat sur la réflexivité institutionnelle auquel cette journée avait pour objectif de contribuer : Continuer la lecture de Réflexions à la suite de la Journée d’Etude « Edition et diffusion des études de sciences » organisée par le Cluster de recherche Enjeux et représentations des sciences, des technologies et de leurs usages, le 9 février 2011, ENS Lyon